• Devenir femme

    Le jour ou je devins femme.

    *****

    L‘assaut vigoureux de son corps

    contre le mien, les gémissement forts,

    le plaisir des caresses, cette petite mort

    que je vis, c’est l’apothéose musicale des accords..

    Ma bouche, telle un prisme jetant des ors,

    s’affole dans la rosée d’amour et mon sort,

    à jamais, va changer, grâce à ce trésor !

    Bonjour mon nouveau moi ! Mon encore !

     

    Au son des hautbois du transistor,

    Il fait de moi une femme au bord

    de la jouissance, inconnue jusqu’ alors !

    Le mystère est divin, ce plaisir;  j’adore !!

    Sur le parchemin de ma vie , en lettres d’or

    j’écrierai ton nom, mon amant, mon picador,

    Telle l’escargot avec ses antennes en renfort,

    je referai avec toi, de charnels corps à corps !

    merci mon dieu

     

     Ghislaine@G.

    « SouffrancesLa Jouisseuse »