• Désir d'en rire.

     

    Le voilà qui glousse comme un dindon en solitaire..

    Il regarde la belle blondasse, se dévêtir, fasciné..

    Il prend de la hauteur, s'étire comme un patère..

    Elle n'a pas dit non  à sa drague tant  il a imploré.

     

    Têtu comme une mule, caché dans l'arbre ce soir,

    revenant de la kermesse, cahin-caha , il l' épie,

    pendant que nue dans le jour qui  se teint de noir,

    elle s'offre à des caresses dont elle jouit..

     

    Son corps, c'est  comme un menu  de gastronomie,

    qu'une lanterne douce éclairerait d'astuces..

      Résoudre l'énigme , après le temps de l'oubli,

    et qu'il plonge dans les démons de ses délices.

     

    Le désir s'empare de lui, frénétique il s'agite,

    Son fantasme vivant le mène à l 'explosion finale

    tandis que  la lumière s'éteint chez la belle Edith,

    Demain, demain, il osera , demain, il sera son mâle...

     

    G.G

     

    « UlricSi tu veux m'essayer... »