• Désir d'en rire.

     

    Le voilà qui glousse comme un dindon en solitaire..

    Il regarde la belle blondasse, se dévêtir, fasciné..

    Il prend de la hauteur, s'étire comme un patère..

    Elle n'a pas dit non  à sa drague tant  il a imploré.

     

    Têtu comme une mule, caché dans l'arbre ce soir,

    revenant de la kermesse, cahin-caha , il l' épie,

    pendant que nue dans le jour qui  se teint de noir,

    elle s'offre à des caresses dont elle jouit..

     

    Son corps, c'est  comme un menu  de gastronomie,

    qu'une lanterne douce éclairerait d'astuces..

      Résoudre l'énigme , après le temps de l'oubli,

    et qu'il plonge dans les démons de ses délices.

     

    Le désir s'empare de lui, frénétique il s'agite,

    Son fantasme vivant le mène à l 'explosion finale

    tandis que  la lumière s'éteint chez la belle Edith,

    Demain, demain, il osera , demain, il sera son mâle...

     

    G.G

     

    « UlricSi tu veux m'essayer... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Mars 2014 à 22:31
    Josette Lausy auteur

    Oui, c'est bien écrit, merci je ne sais pas faire si bien, mais dis moi, c'est chaud chez toi. Il y a vraiment baucoup de femmes en chaleur, qui exitent ces messieurs, et il ne peut que regarder pour jouir, elle est dans les bras d'un autre pour s'envoyer en l'air. Une vrai garce, ou alors qu'elle cherche un autre mâle. il lui en faut beaucoup.

    Bisous mon ami Ghislaine, et demain j'écrirai pour toi.

    Josettelausy

    marrainesuisse.skyneblogs.be

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :